La Croatie fut en 1990 avec la Slovénie et la République tchèque parmi les pays en transition les plus développés d'Europe centrale. Toutefois, son développement économique fut grevé par d’importants dommages de guerre, estimés à 37,1 milliards de dollars, compliquant sa transition vers l’économie de marché. Le niveau du PIB d'avant-guerre (1990) ne fut rattrapé qu’en 2004, et le PIB par habitant y est de 61% de la moyenne de l'UE (2012). La kuna, monnaie nationale, a été introduite en 1994.

Conformément à la tradition juridique, le parlement croate est appelé Sabor (la Diète). Le plus ancien procès-verbal préservé d’une session parlementaire date de 1273, bien que les prémices du Sabor soient bien antérieures. Aux côtés de l’Althing islandais, formé vers 930, et du Parlement de Sicile, instauré vers 1130, le Sabor figure ainsi parmi les plus anciennes diètes d'Europe.

Le palais Grassalkovitch, actuelle résidence du président de la République de Slovaquie, a été construit en 1760 à la demande du comte Anton Grassalkovitch, aristocrate croate chambellan à la Cour de Hongrie. Ce palais royal est l’édifice baroque le plus grand et le plus important de Slovaquie.

Détail en glagolitique croate du « Texte du Sacre » de l’Évangéliaire de Reims, datant de 1395, sur lequel les rois de France prêtaient serment lors de leur couronnement. Il est conservé actuellement à la Bibliothèque Carnegie de Reims.

La renaissance croate, Vlaho Bukovac, rideau d’apparat du Théâtre national de Zagreb. La Croatie compte 60 théâtres professionnels, où plus de 8 700 représentations ont été données en 2012 devant plus de 1,7 millions spectateurs. En outre, plus de 2 800 représentations ont été données dans les théâtres pour enfants, et plus de 1 100 autres dans les théâtres amateurs.

Antiquité et période paléochrétienne

Grâce aux voyages et aux relations commerciales qu'elles entretiennent, les communautés autochtones qui peuplent le territoire de l'actuelle Croatie aux âges du bronze et du fer ont dès le viiie siècle av. J.-C. des contacts ...

Le système éducatif

Les balbutiements de l’instruction et de l’enseignement en Croatie remontent au xe siècle et, jusqu’au xviiie, ils étaient l’affaire de l’Église et du clergé. La scolarité obligatoire voit le jour sous le règne de Marie-Thérèse dont le Règlement général pour ...

L’Union du royaume croate à la couronne hongroise

Après la mort d'Étienne II de Croatie, dernier roi de la dynastie des Trpimirović, le royaume voit éclater une guerre de succession qui prend fin en 1102, lorsque Coloman de Hongrie accède au ...

Entre Venise, Vienne et Pest

La guerre de la Sainte Ligue (1683-1699) conduit à la libération de vastes parties de la Croatie et de la Slavonie occupées par les Ottomans et détermine le tracé des frontières de la République de Dubrovnik ...

Les beaux-arts

Les œuvres héritées des siècles les plus anciens témoignent de la succession des styles et de la continuité dans la création et le talent des hommes sous ces latitudes, assurant au patrimoine artistique et architectural croate la place de composante à part ...

Pouvoir judiciaire

Le pouvoir judiciaire est exercé par les tribunaux autonomes et indépendants. La loi les définit comme organismes de pouvoir public garants de l’ordre judiciaire de la République établi par la Constitution et les lois, ainsi que de l’application uniforme ...

Inventions et inventeurs

Un grand nombre d’inventions, dont certaines ont changé l’humanité ou sont toujours utilisées dans la vie quotidienne, trouvent leur origine en Croatie ...

La Croatie en bref

La Croatie n’est présente sur la scène politique internationale moderne que depuis son indépendance de la fédération yougoslave en 1991, à savoir un peu plus d’une vingtaine d’années, cependant, par son histoire et sa culture elle est un des plus ...